Communiqués de presse

Âge de la retraite à 65 ans avec des compensations pour les femmes

En raison de l’évolution démographique, l’AVS enregistre, année après année, des déficits toujours plus importants. Si rien n’est entrepris, en 2030, les dépenses dépasseront les recettes de 4,3 milliards de francs. Il est de notre devoir d’assurer des retraites dignes aux générations futures et de garantir qu’aucune réforme ne se fasse sur leur dos. Ainsi, le PLR.Les Libéraux-Radicaux est favorable à une harmonisation de l’âge de la retraite à 65 ans, accompagnée de compensations pour les femmes, ciblées tout particulièrement sur les revenus les plus modestes. Par ailleurs, le PLR peut accepter une hausse de 0,3% de la TVA, mais refuse une augmentation plus marquée, qui pénaliserait les jeunes générations et pèserait sur l’économie. Enfin, un relèvement du plafond pour les couples mariés ne se justifie pas, la situation financière de l’AVS ne permettant aucunement une telle expansion des prestations.

Lire la suite

Le PLR demande que le rythme de vaccination augmente et une stratégie de retour à la normalité

Le Conseil fédéral a annoncé aujourd’hui mettre en consultation plusieurs variantes pour les prochaines étapes d’assouplissement à partir du 22 mars. Celui-ci reste néanmoins toujours très vague quant aux étapes à moyen terme pour un retour à la normalité, ce qui, une nouvelle fois bloque la planification pour la population, les entreprises et les milieux culturels. Les annonces du jour constituent malgré tout un pas dans la bonne direction. Pour le PLR.Les Libéraux-Radicaux, la solution de sortie crise reste la vaccination et les tests. Avec l’arrivée du printemps et des beaux jours, il est important de pouvoir passer à la vitesse supérieure. À ce titre, les réponses apportées par le Conseil fédéral à nos demandes d’hier concernant l’« affaire Lonza » sont contradictoires et laissent de nombreuses questions sans réponse.


 

Lire la suite

Le PLR demande des explications et des solutions

L’article publié aujourd’hui dans les colonnes du Tagesanzeiger est un coup de tonnerre. Selon l’article, la Confédération, par l’intermédiaire de l’OFSP, a refusé, pour d’obscures raisons, l’offre qui aurait permis à la Suisse de disposer d’une ligne de production propre et nationale de vaccins contre le Covid-19. Alors que le vaccin est la seule solution pour sortir de la crise, la décision de la Confédération est incompréhensible et inadmissible. Le PLR.Les Libéraux-Radicaux exige que le Conseil fédéral, et particulièrement le Département fédéral de l’intérieur (DFI), s’exprime clairement sur la situation lors de sa conférence de presse de demain. Les organes parlementaires doivent également enquêter par le biais de la Commission de gestion ou de la Délégation des commissions de gestion ou si nécessaire par une commission d’enquête parlementaire.

 

Lire la suite