Communiqués de presse

Des réformes urgentes au profit de la place économique et financière suisse – pour garantir la prospérité

Lors de la session d'automne, grâce au PLR.Les Libéraux-Radicaux, un ensemble complet d'allégements en faveur de la place économique et financière suisse sera discuté. Ces divers projets de loi sont issus du PLR et prévoient, entre autres, la suppression des droits de douane sur les produits industriels, l’introduction d’un taux de TVA unique et la suppression de l'impôt anticipé sur les intérêts – projets essentiels à la garantie de la prospérité en Suisse. Les forces politiques qui, depuis un certain temps, demandent une relance économique après la crise liée au Covid-19 peuvent maintenant prouver que leurs revendications n’étaient pas des paroles en l’air.

Lire la suite

Préserver les libertés, éviter la surcharge des hôpitaux

La situation reste sérieuse et le Conseil fédéral a déjà annoncé que si celle-ci s’aggravait, l’utilisation du certificat COVID serait étendue. Si tel devient le cas, des règles claires doivent s'appliquer s’agissant de l'utilisation du certificat. L’unique but de cet instrument est d'éviter des mesures plus restrictives et liberticides. De plus, l'infrastructure hospitalière doit être protégée d’une surcharge et l'économie ne doit en aucun cas être davantage affaiblie. Là où l'utilisation du certificat est étendue, les autres restrictions (exigence du masque, limites de capacité, distances, etc.) doivent être abandonnées.

Lire la suite

Le PLR prône une science sans œillères

Le Conseil fédéral annonçait en juin dernier son intention de prolonger pour la quatrième fois (!) le moratoire sur le génie génétique. Plutôt que de considérer les nouvelles méthodes de génie génétique comme une opportunité, la majorité de la CSEC-N souhaite qu’elles soient également soumises au moratoire. La gauche soutient ce frein anti-libéral à l’innovation. Le PLR est le seul parti à dénoncer depuis plusieurs années cette pratique sournoise de la gauche qui s’apparente purement et simplement à interdire l’innovation et qui affaiblit la recherche dans notre pays.

Lire la suite