Communiqués de presse

La Suisse a besoin d’une flotte aérienne moderne

Protéger notre pays et sa population n'est pas possible sans une défense aérienne efficace. La défense aérienne est l'épine dorsale de l'armée. Même en temps de paix, une flotte aérienne moderne est indispensable pour assurer le service de police du ciel et garantir la souveraineté de notre espace aérien. Pour y parvenir, la Suisse a besoin d'avions de combat performants. Le PLR rejette clairement les illusions socialistes selon lesquelles des avions d'entraînement légers sont capables d’assurer la souveraineté de l'espace aérien. La Suisse doit maintenant renouveler sa flotte de F/A-18, nous saluons donc le oui clair du Parlement à cet achat. Nous pouvons parfaitement vivre avec le compromis trouvé en matière d’affaires compensatoires.

Lire la suite

Le Conseil des États est favorable à des prestations transitoires comme dernier recours

Aujourd’hui, en Suisse, la situation des travailleurs âgés est bonne : le taux de chômage de cette tranche d’âge est inférieur à la moyenne nationale et son taux d’occupation n'a jamais été aussi élevé. En cas de licenciement, ces travailleurs âgés ont toutefois besoin de davantage de temps pour retrouver un emploi. Le risque de dépendre de l’aide sociale augmente. En mai 2019, sous la direction de Karin Keller-Sutter, le Conseil fédéral a adopté une série de mesures visant à mieux exploiter le potentiel de main-d'œuvre nationale et à améliorer l'attractivité des travailleurs âgés sur le marché du travail. Aujourd'hui, le Conseil des États s’est montré favorable à l’introduction de prestations transitoires, comme solution de dernier recours pour ceux qui n’arrivent véritablement pas à réintégrer le marché du travail. Le PLR soutient cette décision, car il a pu durcir les conditions d’octroi dans le cadre des débats parlementaires.

Lire la suite

Notre situation financière permet des dépenses supplémentaires modérées dans la formation

Aujourd’hui, le Conseil national a procédé à l’élimination des divergences avec le Conseil des États, menant à l’adoption du budget 2020. Le PLR a approuvé le budget conforme au frein à l’endettement et, au vu de la bonne situation financière, s’est également montré favorable à quelques dépenses supplémentaires modérées, incluses dans le projet présenté par le Conseil fédéral. Il faudrait, en particulier, pouvoir investir dans les secteurs contribuant à l’amélioration des conditions d’implantation de la Suisse. Les secteurs de la formation, de la recherche et de l’innovation devraient notamment pouvoir compter sur la continuité afin que la Suisse puisse demeurer compétitive. 

Lire la suite

Le Parlement réélit les sept sages

La Suisse se caractérise par des institutions et un système gouvernemental stables. Cette stabilité explique en grande partie le succès de notre pays, mais également la prospérité et la sécurité de sa population. Dans un monde soumis à une évolution toujours plus rapide et à une instabilité croissante sur la scène internationale, des institutions politiques stables font office de roc dans la tempête. Aujourd’hui, l'Assemblée fédérale réunie a réélu les sept conseillers fédéraux, consolidant ce roc. Nous sommes heureux que le Parlement ait reconnu le rôle important joué par le PLR dans l'arène politique et ait salué le travail de nos deux conseillers fédéraux, Ignazio Cassis et Karin Keller-Sutter, résistant ainsi à la tentation de mener des expériences irréfléchies.

Lire la suite

Maintien du rôle central dans le système politique suisse

Les résultats du second tour des élections au Conseil des Etats de ce jour marquent la fin des fédérales 2019. Le résultat est réjouissant, puisque le PLR a pu défendre avec succès ses sièges au Conseil des Etats. L’Argovien Thierry Burkart a décroché aujourd'hui le douzième siège du PLR au Conseil des Etats, faisant de nous la deuxième force de la chambre haute, juste derrière le PDC. Le Conseil national et le Conseil des Etats étant d’égale importance dans le système bicaméral suisse, ainsi grâce à notre force dans les cantons, nous conservons un positionnement central au sein de la structure politique. Cela vaut également pour les prochaines élections au Conseil fédéral, l'attaque contre nos sièges au gouvernement avec pour seul argument la représentation au Conseil national ne tient pas la route.

Lire la suite