Un pas important pour la protection du climat

Loi sur le CO2 : un compromis obtenu grâce au PLR

Il est de notre devoir de sauvegarder les ressources naturelles pour les générations futures. Pour atteindre cet objectif, des mesures efficaces sont notamment nécessaires afin de lutter contre le réchauffement climatique et de réduire les émissions de CO2. La mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat au travers de la révision totale de la loi sur le CO2 constitue un objectif central aux yeux du PLR. Après plusieurs mois de consultation, les travaux de la commission de l’environnement du Conseil des Etats (CEATE-CE) sont en passe d’aboutir sur un large compromis. Soit un paquet de mesures capable de convaincre une majorité et ouvrant la voie à une mise en œuvre conforme aux objectifs climatiques de l’Accord de Paris. Le PLR a joué un rôle central et a déjà pu largement y intégrer la politique environnementale libérale-radicale, renforcée par sa base.

La révision totale de la loi sur le CO2 est un important pas vers une mise en oeuvre de l’Accord de Paris sur le climat, ratifié par la Suisse et largement soutenu par le PLR. Ce dernier se réjouit que la CEATE-CE ait travaillé sur la loi depuis la décision de non-entrée en matière du Conseil national, et qu’elle ait cherché un large compromis dès le départ. C’est ainsi seulement que la loi pourra, au final, espérer trouver une majorité et passer le cap d’une éventuelle votation populaire. Se lancer dans une guerre des tranchées idéologique ou s’entêter sur des positions extrêmes n’est pas une solution, si c’est pour aboutir sur un chaos total. Au cours de la consultation, nos conseillers aux Etats ont déjà largement pu défendre la politique climatique et environnementale libérale-radicale définie par la base du parti. La CEATE-CE est donc sur la bonne voie pour trouver un compromis largement soutenu, avec un paquet de mesures convaincant, qui permette une mise en œuvre conforme aux objectifs climatiques de l’Accord de Paris.

Un large paquet de mesures en faveur de la protection du climat

Comme demandé par le PLR, la CEATE-CE a formulé des valeurs cibles pour chaque branche – sur base desquelles pourront ensuite s’orienter l’économie, le secteur du bâtiment et des transports. Ainsi, par exemple, les valeurs cibles en matière de CO2 définies pour les transports s’inspirent clairement des normes européennes. Des taxes d’incitations doivent également faire l’objet d’un examen dans le domaine des transports, la commission a déposé une proposition en ce sens. En matière de trafic aérien, le PLR a demandé l’introduction d’une taxe incitative, qui devra être en grande partie reversée à la population et aux entreprises. Elle devra, en parallèle, contribuer au développement de l’innovation et de la recherche dans le domaine du trafic aérien, au travers d’un fonds pour le climat. Le fonds sera alimenté par la taxe sur le CO2 sur les combustibles et permettra, nous l’espérons, d’améliorer le programme bâtiment. La décision d’étendre aux entreprises les systèmes de convention d’objectifs éprouvés est elle aussi réjouissante. Ainsi, davantage d’entreprises pourront contribuer à une réduction plus efficace de leurs émissions de CO2.

Le PLR veut une politique environnementale libérale-radicale efficace

Le 22 juin 2019, nos délégués se sont nettement prononcés en faveur d’unepolitique climatique et environnementale libérale-radicale forte et ambitieuse. Elle reflète la volonté exprimée par nos membres d’un engagement plus important en la matière de la part du PLR. Nos trois valeurs – Liberté, Cohésion et Innovation – se basent sur le principe de responsabilité et s’appliquent également en politique climatique et environnementale. Il est de notre devoir de sauvegarder les ressources naturelles pour les générations futures. Pour atteindre cet objectif, des mesures efficaces sont notamment nécessaires afin de lutter contre le réchauffement climatique et de réduire les émissions de CO2. La position défendue par les conseillers aux Etats PLR est largement axée sur les principes libéraux de responsabilité individuelle, d’innovation et de vérité des coûts.

 

PLR.Les Libéraux-Radicaux. Avancer ensemble.